Un Vingtième
PAULINE REYNAUD
Suivez-moi

Search

Un Vingtième - Atelier d'architecture d'intérieur et décoration d'intérieur

Horeca

L’hôtellerie-Restauration, un secteur qui m’est familier, mes études m’ayant d’abord fait passer par l’institut Vatel, avant de plonger dans l’architecture. Faire la cuisine et manager des hôtels c’est bien, mais les concevoir, c’est encore mieux !

C’est grâce à ce parcours atypique que je peux aujourd’hui maîtriser les enjeux et la complexité de l’agencement des hôtels et restaurants.
Je garde en tête les gestes, les déplacements des clients comme du personnel, les besoins d’ergonomie des cuisiniers, le ressenti des clients.

Chaque restaurateur et chaque hôtelier a son identité, ses envies et ses contraintes.
Dans tous les projets que j’ai pu réaliser, du restaurant indépendant à la grande chaîne américaine en passant par l’hôtel de charme, je me suis efforcée de travailler dans le respect de l’identité du client, tout en ayant comme ligne de conduite le triptyque indispensable à sa satisfaction finale « Coût-Qualité-Délai ».

Concevoir un hôtel ou un restaurant c’est écouter les propriétaires mais c’est aussi et surtout cibler les clients et savoir se mettre à leur place.
Il faut s’asseoir, se balancer, tester les différentes vues pour rentrer complètement dans la peau des futurs consommateurs. Il faut scanner l’établissement à hauteur d’yeux…

N’oublions pas que les temps d’attentes sont longs, et qu’ils sont systématiquement mis à profit par les clients pour décortiquer et décomposer tous les détails de la décoration, des mises en scène et juger l’ambiance générale.

La prise de position au niveau de la décoration, du mobilier, des luminaires et de la scénographie relève d’un savant mélange.

Le client est roi et son bien être passe avant tout. Ce serait néanmoins une faute de ne pas prendre en compte les besoins du professionnel, qui concours de manière significative à ce bien être : rentabiliser l’instrument de travail, permettre un entretien facile et peu coûteux, offrir une ergonomie efficace pour la partie salle et les espaces d’accueil. La création d’ambiance différé selon le moment de la journée. La possibilité d’un service plus tamisé et intimiste le soir par exemple, par rapport au service du midi est nécessaire. Autant de petits détails qui s’anticipent.

La tâche est complexe, mais le bien être des clients est intimement liée au confort de travail des professionnels. Ayant évolué des deux côtés de la barrière, je vous accompagne pour relever ce challenge.